Clinique
Blomet

Instances

CLIN : Le Comité de lutte contre les infections nosocomiales

Dans le cadre de sa politique qualité, la Clinique Blomet accorde une place de premier ordre à la prévention des infections nosocomiales. Toutes ces actions préventives sont coordonnées par le Comité de Lutte contre Les Infections Nosocomiales (CLIN) de l'établissement.

La stratégie de prévention du CLIN

Le CLIN coordonne la lutte contre les infections nosocomiales dans le cadre de la gestion des risques. Il définit la politique de lutte contre les infections nosocomiales et sa mise en application par l’EOH (équipe opérationnelle d'hygiène hospitalière) et l’ensemble des professionnels de l'établissement.

Très complet, le programme préventif contre les infections nosocomiales comprend aussi bien la formation du personnel hospitalier au respect des règles de sécurité que des mesures de surveillance régulières afin de détecter et éliminer rapidement le moindre germe nocif. Divers protocoles de soins et procédures sont également mis au point et communiqués dans tous les services de la clinique. Enfin, la mise en place et le respect des mesures d'hygiène tiennent bien sûr une place importante dans les activités du comité.

Ce dernier veille ainsi notamment sur :

  • La salubrité de l'environnement et des locaux de la clinique,
  • La salubrité des installations chirurgicales et médicales,
  • La désinfection et la stérilisation des instruments chirurgicaux et des instruments de diagnostic,
  • L'hygiène des mains et l'hygiène vestimentaire du personnel soignant.

 

EOH : L’Equipe opérationnelle d’hygiène

L’équipe opérationnelle d’hygiène a pour missions :

  • Réalisation des procédures,
  • Audits,
  • Suivi des non-conformités et des actions mises en œuvre,
  • Suivi des FEI (Fiches d’événements indésirables),
  • Actions de formation et d’information.

 

CLUD : La commission de lutte contre la douleur

La commission de lutte contre la douleur (CLUD) est l’instance officielle de l’établissement de santé chargée de définir la stratégie de prise en charge de la douleur et des mesures de prévention contre sa survenue. La lutte contre la douleur est une priorité de l’établissement depuis de nombreuses années.

Sous l’égide de la CLUD, une dynamique est en place et sans cesse réajustée pour répondre aux besoins des patients que nous accueillons.

Elle s’engage à :

  • Proposer, organiser, coordonner, évaluer les actions (audits, groupes de travail, protocoles, outils d’évaluation…) à l’usage des professionnels de la clinique,
  • Veiller à une utilisation rationnelle des moyens thérapeutiques médicaux et non médicaux au sein de l’établissement,
  • Réalisation d’audit satisfaction patient,
  • Promouvoir et développer les actions de formation continue des personnels médicaux et para médicaux de l’établissement,
  • Participer à la communication des bonnes pratiques de prise en charge de la douleur et notamment l’information aux patients,
  • Analyser les évènements indésirables.

 

COMEDIMS : La Commission du Médicament et des Dispositifs Médicaux Stériles

Le COMEDIMS a un double rôle fondamental dans les domaines de la qualité des soins et de l’efficience économique. Elle doit être l’outil d’analyse et de négociation pour le financement des innovations dont les patients et prescripteurs ont besoin, facilitant ainsi la prise en compte de celles-ci dans la procédure budgétaire.

Le comité est chargé de :

  • Elaborer des priorités thérapeutiques,
  • Elaborer le livret du médicament et les dispositifs médicaux stériles,
  • Evaluer le respect du bon usage des produits pharmaceutiques,
  • Mise en œuvre des recommandations en matière de prescription et de bon usage des médicaments et des dispositifs médicaux stériles et de lutte contre la iatrogénie médicamenteuse,
  • Participer à la mise en place d’un système d’assurance-qualité du circuit du médicament et des dispositifs médicaux,
  • Elaborer ou mettre à jour des « protocoles » thérapeutiques en fonction des bonnes pratiques écrites, de les valider et de les mettre en œuvre et de veiller à leur application,
  • Mettre en place des enquêtes d’utilisation et un suivi des consommations des médicaments et des dispositifs médicaux stériles,
  • Optimiser les dépenses en médicaments et dispositifs médicaux stériles.

 

CRUQPC : La Commission des relations avec les Représentants des Usagers et de la Qualité de la Prise en Charge

Le CRUQPC permet de faire le lien entre l'établissement et les usagers.

Elle joue un rôle essentiel dans la mise en œuvre des mesures contribuant à améliorer l’accueil du patient et celui de ses proches ainsi que sa prise en charge. Elle doit en outre veiller au respect de ses droits.

Dans le cadre de ces missions, elle est amenée à :

  • Examiner les plaintes et/ou réclamations et proposer des actions d’amélioration,
  • Contribuer à l’amélioration de la qualité de l’accueil des personnes malades et de leurs proches et de la prise en charge,
  • Veiller au respect du droit des usagers et faciliter leurs démarches pour exprimer leurs griefs auprès des responsables de l’établissement, entendre les explications de ceux-ci et être informés des suites de leur demande,
  • Prendre connaissance de l’ensemble des plaintes et réclamations et mettre en place des actions.

 

CQGR : Le Comité Qualité et Gestion des Risques

Le CQGR est l’instance officielle de l’établissement de santé chargée de définir la stratégie en matière de qualité et de gestion des risques dans l’établissement en étroite collaboration avec les membres de la direction, les surveillantes des soins, la chef de bloc et le président de CME. Il définit la politique qualité et gestion des risques que les membres de la Direction et l’ensemble des personnels médicaux, paramédicaux et techniques des services mettront en application.

Ses missions recouvrent l’intégralité des risques identifiés au sein de l’établissement : hémovigilance, matériovigilance, pharmacovigilance, infectiovigilance, accidents d’exposition au sang, radioprotection, risques environnementaux et techniques...

Les correspondants vigilance dans ces domaines sont identifiées pour :

  • S’assurer du respect des obligations règlementaires de l’établissement en matière de gestion des risques et de sécurité des patients et des personnels,
  • S’assurer du respect des engagements pris par l’établissement dans le cadre des CPOM (Contrats Pluriannuels d’Objectifs et de Moyens),
  • S’assurer du suivi des recommandations issues du rapport de certification et de la démarche qualité interne générale de santé,
  • Evaluer les plans d’action mis en œuvre par la cellule opérationnelle de gestion des risques.

 

CLAN : Le Comité de Liaison en Alimentation Nutrition

Le CLAN a pour mission de conseiller en matière de qualité et sécurité de l’alimentation et de la nutrition des patients et personnels accueillis à la Clinique Blomet.

Les travaux actuels du CLAN portent sur :

  • Le bilan de l’existant en matières de structures, moyens en matériel et en personnels,
  • L’évaluation des pratiques professionnelles dans le domaine de l’alimentation et de la nutrition,
  • La définition des actions prioritaires à mener dans le domaine de la nutrition et dans celui de la fonction restauration,
  • La préparation du programme annuel d’actions en matière d’alimentation et de nutrition ; il s’assure de la coordination et de la cohérence des actions menées au sein de l’établissement,
  • La définition de la formation continue spécifique à ces actions dans le plan de formation,
  • L’évaluation des actions entreprises et fournit un appui méthodologique aux différents professionnels concernés,
  • A l’élaboration d’un rapport annuel d’activité qui permet d’apprécier le degré de réalisation des objectifs fixés.

 

Le Comité d’Ethique

Il a pour rôle de permettre une réflexion pluridisciplinaire argumentée sur les problèmes d’ordre éthique qui peuvent se poser au sein de l’établissement à propos des pratiques hospitalières et des soins.

Ses missions :

  • Faciliter et aider la décision des professionnels de ces structures de santé qui ont à résoudre des questionnements d’ordre éthique à l’occasion de l’exercice de leur activité, notamment dans leurs rapports avec les malades et leur famille, en particulier pour les conduites diagnostiques ou thérapeutiques,
  • Donner un avis sur un problème éthique posé par le fonctionnement de l’institution,
  • Sensibiliser et former à l’éthique les professionnels de santé,
  • Travailler en réseau avec les autres Comités et Espaces d’éthique médicale.

 

DD : Le groupe Développement Durable

Depuis plusieurs années, la Clinique a intégré les enjeux du développement durable à son mode de fonctionnement.

Cette initiative se traduit en particulier par :

  • Une sensibilisation des patients et des personnels sur les enjeux du développement durable,
  • Des actions sur la consommation d'énergies,
  • La préservation des ressources (économies d'eau, réduction de la consommation de papier),
  • L'optimisation du tri des déchets,
  • La promotion de l'accent social du développement durable : intégration des nouveaux arrivants, bien-être au travail...

 

La Cellule identitovigilance

La cellule identitovigilance permet d’améliorer l’identification du patient au sein de l’établissement en permettant de :

  • Mettre en œuvre la politique d’identification du patient de l’établissement,
  • Accompagner au quotidien, ou de manière régulière, le bureau des admissions et tous les autres services en charge de l’identification du patient pour le traitement et le suivi des anomalies (doublons, collisions, ...),
  • Gérer les problèmes liés aux actions d’identification du patient,
  • Transmettre les informations nécessaires aux autres domaines d’identification pour réaliser des rapprochements d’identités,
  • Elaborer les règles de gestion concernant les services de l’établissement,
  • Conduire des actions de formation, d’assistance et de sensibilisation aux politiques d’identification et de rapprochement auprès de l’ensemble des acteurs de l’établissement,
  • Rédiger des manuels de procédure,
  • Valider ou modifier les actions de rapprochement (mise à jour, fusions, modifications, éclatement) de l’identité.

 

COGR : La Cellule Opérationnelle de Gestion des Risques

La COGR est sous l’égide du Comité Qualité et Gestion des Risques (CQGR) qui est l’instance officielle de l’établissement de santé. La Cellule Opérationnelle de Gestion des Risques a pour but de traiter et d’analyser l’ensemble des évènements indésirables de l’établissement.

  • Analyse des fiches de déclaration des évènements indésirables et mise en place d’un plan d’action,
  • Déclenche des analyses approfondies par la méthode ACRES,
  • Assure les retours d’expériences,
  • Assure le lien avec les instances.

 

CSTH : Le Comité de Sécurité Transfusionnelle et d’Hémovigilance

Le CSTH exerce, en collaboration avec les correspondants et les référents d’hémovigilance, une mission générale de coordination sur les questions d’hémovigilance et de sécurité transfusionnelle entre les cliniques, l’EFS et la direction du siège, ainsi que toute autre mission particulière que le Directeur Général lui confiera.

Le CSTH travaille en étroite collaboration avec les correspondants d’hémovigilance, référent de la Clinique. Il a pour mission de proposer toutes études et mesures nécessaires à l’amélioration de la sécurité transfusionnelle des patients hospitalisés au sein de la Clinique Blomet. Il s’assure de la mise en œuvre des règles de sécurité transfusionnelle et des procédures d’hémovigilance. Il participe, en collaboration avec l’EFS à une veille médicale et scientifique pour l’ensemble des activités transfusionnelles.