Ramsay Santé
Clinique Blomet

Instances

CLIN : Le Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales

Le CLIN est chargé de développer et coordonner au sein de l’établissement les actions visant à empêcher la survenue des infections nosocomiales et des infections associées aux soins.

 Ses principales missions sont :

  • Des actions de surveillance
  • Le signalement et investigation des infections nosocomiales et associées aux soins
  • La rédaction de protocoles d’hygiène, recommandations et réalisation d’audits
  • Des actions de prévention des infections nosocomiales et associées aux soins
  • Des actions de formation et d’information
  • L’évaluation et force de proposition d’actions d’amélioration

Sa finalité est de maîtriser le risque infectieux en assurant des conditions d'hygiène optimales des locaux et du personnel, le bon usage des antibiotiques, et la prévention des infections nosocomiales.

 

CLUD : Le Comité de LUtte contre la Douleur

Le CLUD a pour mission d’aider à la définition d’une politique de soins cohérente en matière de prise en charge de la douleur ainsi qu’à la prévention et à la mise en œuvre d’actions d’amélioration.

Le CLUD contribue à :

  • Déterminer les objectifs et les priorités en matière de prévention et de prise en charge de la douleur
  • Participer au programme de formation et d’information
  • Rédiger les protocoles
  • Diffuser et mettre en œuvre les recommandations de bonnes pratiques
  • Mettre en place des audits
  • Evaluer la satisfaction des patients et proposer des plan d’actions d’amélioration
  • Améliorer la qualité de l’évaluation de la douleur

 

COMEDIMS : La Commission du Médicament et des Dispositifs Médicaux Stériles

Le COMEDIMS participe conformément à la réglementation, à la définition de la politique du Médicament et des Dispositifs Médicaux Stériles dans l'établissement et est partie preante dans la mise en œuvre du Contrat de Bon Usage du Médicament.

Le comité est chargé de :

  • Elaborer des priorités thérapeutiques,
  • Elaborer le livret du médicament et les dispositifs médicaux stériles,
  • Evaluer le respect du bon usage des produits pharmaceutiques,
  • Mise en œuvre des recommandations en matière de prescription et de bon usage des médicaments et des dispositifs médicaux stériles et de lutte contre la iatrogénie médicamenteuse,
  • Participer à la mise en place d’un système d’assurance-qualité du circuit du médicament et des dispositifs médicaux,
  • Elaborer ou mettre à jour des « protocoles » thérapeutiques en fonction des bonnes pratiques écrites, de les valider et de les mettre en œuvre et de veiller à leur application,
  • Mettre en place des enquêtes d’utilisation et un suivi des consommations des médicaments et des dispositifs médicaux stériles,
  • Optimiser les dépenses en médicaments et dispositifs médicaux stériles.
  • Evaluer les zones de risques et définir un plan d'action

 

CDU : La Commission Des Usagers

La CDU permet de faire le lien entre l’établissement et les usagers. Cette commission renforce la place des usagers dans le secteur sanitaire.

La CDU a un rôle primordial sur le respect de ses droits. Elle joue un rôle essentiel dans la mise en œuvre des mesures contribuant à améliorer l’accueil du patient et celui de ses proches ainsi que sa prise en charge.

Dans le cadre de ces missions, elle est amenée à :

  • Participer à l’élaboration de la politique menée dans l’établissement en ce qui concerne l’accueil, la prise en charge, l’information et les droits des usagers
  • Être associée à l’organisation des parcours de soins ainsi qu’à la politique de qualité et de sécurité élaborée par la commission ou la conférence médicale d’établissement (CME)
  • Se saisir de tout sujet portant sur la politique de qualité et de sécurité, faire des propositions et être informée des suites données
  • Être informée des Evénements Indésirables Graves (EIG) et des actions menées par l’établissement pour y remédier
  • Examiner les plaintes et/ou réclamations et proposer des actions d’amélioration
  • Examiner la satisfaction des patients
  • Veiller au respect des droits des usagers et faciliter leurs démarches pour exprimer leurs griefs auprès des responsables de l’établissement, entendre les explications de ceux-ci et être informés des suites de leur demande
  • Organiser la procédure devant le médiateur et devant la CDU
  • Proposer un projet des usagers exprimant leurs attentes et leurs propositions après consultation des représentants des usagers et des associations de bénévoles

 

CSTH : Le Comité de Sécurité Transfusionnelle et d’Hémovigilance

Le CSTH exerce, en collaboration avec les correspondants et les référents d’hémovigilance, une mission générale de coordination sur les questions d’hémovigilance et de sécurité transfusionnelle entre les cliniques, l’EFS et la direction du siège, ainsi que toute autre mission particulière que le Directeur Général lui confiera.

Le CSTH travaille en étroite collaboration avec les correspondants d’hémovigilance, référent de la Clinique. Il a pour mission de proposer toutes études et mesures nécessaires à l’amélioration de la sécurité transfusionnelle des patients hospitalisés au sein de la Clinique Blomet. Il s’assure de la mise en œuvre des règles de sécurité transfusionnelle et des procédures d’hémovigilance. Il participe, en collaboration avec l’EFS à une veille médicale et scientifique pour l’ensemble des activités transfusionnelles.

 

CQGR : Le Comité Qualité et Gestion des Risques

Le CQGR est l’instance officielle de l’établissement de santé chargée de définir la stratégie et la politique en matière de qualité et de gestion des risques dans l’établissement en étroite collaboration avec les membres de la direction, les surveillantes des soins, la chef de bloc et le président de CME. Il définit la politique qualité et gestion des risques que les membres de la Direction et l’ensemble des personnels médicaux, paramédicaux et techniques des services mettront en application.

Ses missions recouvrent l’intégralité des risques identifiés au sein de l’établissement : hémovigilance, matériovigilance, pharmacovigilance, infectiovigilance, biovigilance, accidents d’exposition au sang, radioprotection, risques environnementaux et techniques...

Le CQGR est garant de l'avancement de la démarche COGR et du respect des objectifs fixés :

  • S’assurer du respect des obligations règlementaires de l’établissement en matière de qualité, de gestion des risques et de sécurité des patients et des personnels,
  • S’assurer de la conception, du suivi et de la hiérarchisation des recommandations issues du rapport de certification et du plan d'action des différentes sources (audits, contrôles, indicateurs, réunions, cartographies des risques, fiches de signalement d'Evènement Indésirable, réclamations etc.)
  • Evaluer les plans d’action mis en œuvre par la cellule opérationnelle de gestion des risques.
  • Valider les plans d'urgence
  • Suivre les indicateurs

 

COGR : La Cellule Opérationnelle de Gestion des Risques

La COGR est sous l’égide du Comité Qualité et Gestion des Risques (CQGR) qui est l’instance officielle de l’établissement de santé. La Cellule Opérationnelle de Gestion des Risques a pour but de traiter et d’analyser l’ensemble des évènements indésirables de l’établissement.

  • Analyse des fiches de déclaration des évènements indésirables et mise en place d’un plan d’action,
  • Déclenche des analyses des causes par la méthode ACRES,
  • Assure les retours d’expériences,
  • Assure le lien avec les instances.

 

La Cellule identitovigilance

La cellule identitovigilance permet d’améliorer l’identification du patient au sein de l’établissement en permettant de :

  • Mettre en œuvre la politique d’identification du patient de l’établissement,
  • Accompagner au quotidien, ou de manière régulière, le bureau des admissions et tous les autres services en charge de l’identification du patient pour le traitement et le suivi des anomalies (doublons, collisions, ...),
  • Gérer les problèmes liés aux actions d’identification du patient,
  • Transmettre les informations nécessaires aux autres domaines d’identification pour réaliser des rapprochements d’identités,
  • Elaborer les règles de gestion concernant les services de l’établissement,
  • Conduire des actions de formation, d’assistance et de sensibilisation aux politiques d’identification et de rapprochement auprès de l’ensemble des acteurs de l’établissement,
  • Rédiger des manuels de procédure,
  • Valider ou modifier les actions de rapprochement (mise à jour, fusions, modifications, éclatement) de l’identité.

 

CLAN : Le Comité de Liaison en Alimentation Nutrition

Le CLAN a pour mission de conseiller en matière de qualité et sécurité de l’alimentation et de la nutrition des patients et personnels accueillis à la Clinique Blomet.

Les travaux actuels du CLAN portent sur :

  • Le bilan de l’existant en matières de structures, moyens en matériel et en personnels,
  • L’évaluation des pratiques professionnelles dans le domaine de l’alimentation et de la nutrition,
  • La définition des actions prioritaires à mener dans le domaine de la nutrition et dans celui de la fonction restauration,
  • La préparation du programme annuel d’actions en matière d’alimentation et de nutrition ; il s’assure de la coordination et de la cohérence des actions menées au sein de l’établissement,
  • La définition de la formation continue spécifique à ces actions dans le plan de formation,
  • L’évaluation des actions entreprises et fournit un appui méthodologique aux différents professionnels concernés,
  • A l’élaboration d’un rapport annuel d’activité qui permet d’apprécier le degré de réalisation des objectifs fixés.
  • L'évaluation de la satisfaction patient​